Se lancer dans le métier de chauffeur VTC

C’est un excellent projet de devenir chauffeur VTC. Seulement, il existe des conditions à suivre. Avant toute chose, il faut savoir qu’un chauffeur VTC ou Véhicule de Tourisme avec Chauffeur est un professionnel qui offre des services pour transporter des personnes pour leurs déplacements personnels ou professionnels. Il se distingue du chauffeur de taxi.

Les conditions pour devenir un chauffeur VTC

Si on souhaite devenir un chauffeur VTC, des conditions doivent être suivies. En premier lieu, il faut passer et réussir des examens VTC à savoir code et conduite. Ceux-ci durent au moins 4 heures. Ils comprennent entre autres la compréhension de la langue française et anglaise, la sécurité routière et les règles à suivre au niveau du transport de VTC. Il existe aussi le développement commercial et la gestion d’une entreprise. Pour réussir ces épreuves, on peut tout à fait suivre une formation VTC. Il suffit de choisir un centre de formation agréé. Même le prix de cette formation est assez cher, elle peut garantir une réussite.

Puis, une des conditions à suivre aussi si on veut devenir un chauffeur VTC est d’obtenir une carte professionnelle. Pour cela, il faut faire une demande manuscrite auprès de la préfecture du département de proximité. Il faut accompagner d’un permis B d’au moins 3 ans, d’un certificat médical, d’une attestation validant l’examen VTC et d’une paperasse prouvant que le demandeur a suivi un enseignement de prévention et secours civique. Après qu’on a obtenu la carte professionnelle, le demandeur devra instituer son statut juridique pour pouvoir réaliser sa profession. Enfin, il ne faut pas oublier la licence. On ne peut pas effectivement exercer ce métier si on n’est pas souscrit dans les registres VTC.

Les qualités requises pour devenir un chauffeur VTC

Pour devenir un chauffeur VTC, il faut posséder des qualités indispensables. Bien évidemment, il faut faire preuve d’une conduite et d’un comportement irréprochables sur les routes. Ensuite, il est nécessaire de bien maîtriser les points mécaniques de base et d’avoir une bonne connaissance des itinéraires sur la zone de travail. Après, ce professionnel doit également avoir une bonne présentation. Il faut impérativement être poli et souriant, quelle que soit la situation. Le chauffeur VTC doit se distinguer par son sens du service et de la discrétion.

 Différence entre un chauffeur VTC salarié ou indépendant

Les conditions de travail d’un chauffeur VTC salarié ou indépendant sont différentes. Pour le premier, il n’a pas besoin de posséder sa propre voiture. Il doit suivre les règles établies par l’entreprise comme les horaires fixes par exemple. Par contre, si on souhaite devenir un chauffeur VTC indépendant, il faut donc créer une entreprise et posséder son propre véhicule. Ce dernier doit être au moins au moins 4,50 m de long et 1,70 m de large, comportant 4 places minimum et 9 places maximum chauffeur compris. Puis, la voiture doit avoir moins de 6 ans sauf s’il s’agit d’un véhicule de location. Il faut également qu’elle possède un moteur d’une puissance nette également ou supérieure à 84 kW.

 

 

Pour plus d’infos sur la formation VTC ,ou pour  voir d’autres articles, cliquez ici.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *