Comment réparer des jantes en alu sur sa voiture ?

Les gravillons, les gravats ou les bordures de trottoir peuvent causer des dommages sur vos jantes en alu. Tout comme lorsque vous sortez un petit peu de la route, vos jantes en prennent un coup. Mais pas de panique, les jantes en aluminium sont assez faciles à réparer si les dégâts ne sont pas trop importants.

Dans cet article, nous allons vous montrer comment réparer vos jantes en aluminium, combien cela peut vous couter, ct…

Combien coûte la réparation des jantes alu ?

Cela dépend si tu fais réparer tes jantes en aluminium ou si tu les fais toi-même.

Si tu fais réparer tes jantes par un professionnel, tu peux compter entre 50 et 180 euros par jante, soit un total de 200 à 720 euros par jeu de jantes.

Cela dépend surtout de la gravité du dommage, de la peinture et de la taille des jantes en aluminium. De plus, après la réparation, les jantes doivent encore être soumises à un contrôle de concentricité afin de vérifier qu’elles ne sont pas déséquilibrées et que leur géométrie est correcte. Tes alu ne sont pas trop endommagés et tu peux les remettre en état avec un kit de réparation ? De tels kits coûtent entre 10 et 40 euros.

Est-ce légal de réparer soi-même ces jantes alu ?

Avant d’aborder le « comment », une autre question se pose. Est-il vraiment permis de réparer ou de faire réparer ses jantes en aluminium ?

Il est permis d’éliminer les défauts d’aspect dans les règles de l’art. Cela comprend le polissage, le ponçage, l’arrondissement des entailles, le remplissage, l’application d’une couche d’apprêt et la peinture des petites rayures dans le métal de base jusqu’à 1 mm de profondeur.

Pour plus de sécurité, il est préférable de s’adresser à un spécialiste et de faire traiter ses métaux légers à l’aide du procédé de ponçage rotatif. La résistance au fonctionnement des jantes en aluminium n’est ainsi pas affectée, ce qui te permet de continuer à les utiliser en toute sécurité sur la route.

Les traitements thermiques, la déformation inverse, le soudage et autres interventions dans la structure du matériau ne sont pas autorisés. En d’autres termes, les réparations sont autorisées, mais pas l’utilisation des jantes traitées sur la voie publique.

En cas de dommages plus importants, il est donc recommandé de remplacer ses alus par des neufs.

Quel est la meilleure solution entre la réparation par un spécialiste et la réparation soi-même ?

Il n’y a pas de réponse générale à cette question et cela dépend toujours, en fin de compte, de l’état. Bien sûr, une réparation DIY ménage définitivement le porte-monnaie. D’autre part, un atelier spécialisé dispose des procédures nécessaires pour contrôler suffisamment la jante. Si tu n’es pas sûr de l’ampleur des dommages, nous te conseillons de te rendre chez le garagiste en toute sécurité.

 En effet, de petites rayures en surface peuvent souvent entraîner des dommages plus profonds à l’intérieur de la jante et c’est là que cela devient dangereux. Pourquoi ? La stabilité de la jante peut en être affectée. Observe donc attentivement ou, pour plus de sécurité, fais appel à des spécialistes.

Réparer les jantes alu endommagées par les trottoirs soi même

Étape 1 : préparer les jantes alu

Quel que soit le problème de ta jante en aluminium, la première étape consiste toujours à la nettoyer.

Pour que tu puisses évaluer les dégâts et que la saleté ne te cache pas la vue. Tu apprendras ici comment faire briller tes roues. Pour ce faire, il est préférable de démonter les roues. Ensuite, tu scotches toutes les zones qui ne doivent pas être touchées par le papier abrasif ou autre. En clair : il faut absolument protéger le pneu

Laver jante alu voiture

Étape 2 : poncer les jantes en aluminium

Voilà, il est temps de passer aux choses sérieuses. C’est-à-dire réparer les dommages. Cela dépend bien sûr de la nature des dommages. Les éraflures et les fissures les plus importantes peuvent être éliminées à l’aide d’une meuleuse électrique. Mais attention ! Il ne s’agit pas ici de « beaucoup aide beaucoup »… il vaut mieux travailler lentement, à plat et de manière concave.

Vient ensuite la prise du papier de verre pour s’attaquer aux fines rayures. Ici, il s’agit de passer du grossier au fin. Ensuite, tu nettoies à nouveau les roues pour enlever la poussière de ponçage.

Étape 3 : polir et peindre les jantes

Ensuite, tu polis et repeignes la jante pour les remettre comme neuve.

Réparer les jantes alu avec les kits de réparation

Avec les kits de réparation, tu t’épargnes beaucoup de travail et la recherche fastidieuse d’accessoires. En effet, il suffit d’acheter une fois pour avoir tout ce qu’il faut ! Cette méthode ne convient toutefois que pour la réparation d’endroits isolés sur la jante. C’est pourquoi on l’appelle aussi méthode « smart repair » ou « spot repair ». Attention : cette méthode n’est pas possible pour les jantes chromées, les jantes compactées ou les jantes polies !

Ce qui est généralement inclus dans les kits de réparation :

  • Papiers abrasifs de grossier à fin
  • Masse de réparation
  • Spatule
  • Pinceau
  • Vernis ou crayon de vernis
  • Accessoires de nettoyage
  • Gants de protection
Jantes alu abimée

Après le ponçage et le nettoyage consécutif, tu presses la masse de réparation dans la rayure ou la fissure. La masse convient également pour modeler le bord de la jante. Il faut ensuite laisser sécher et poncer à nouveau. Lorsque l’endroit est aussi lisse que les fesses d’un bébé, tu peux le traiter avec un pinceau et de la peinture ou, à défaut, avec un crayon à peinture.

Où peut-on faire réparer des jantes en aluminium ?

Toute cette procédure est trop compliquée pour toi et tu préfères investir quelques euros de plus pour un résultat professionnel ? Alors lance Google et cherche des ateliers près de chez toi. Le mieux est de chercher tout de suite une entreprise qui utilise une procédure de réparation des jantes en aluminium certifiée.

Add Comment