Comment se lancer sur Amazon FBA ? Guide étape par étape

Ici, tu apprends comment créer un business Amazon FBA rentable. L’ensemble du processus est décomposé en différentes étapes afin que tu puisses démarrer le plus rapidement possible sur Amazon. Commence tout de suite !

Tu as compris le potentiel d’Amazon FBA et tu veux enfin commencer à vendre tes propres produits sur la plus grande place de marché en ligne française ? Ce sentiment est tout à fait compréhensible !

Mais comme c’est souvent le cas, il est important de mettre en place certains processus avant de se lancer réellement. Comment déclarer un commerce ? Quelle forme juridique choisir ? À quoi dois-tu faire attention pour déclarer correctement ton activité ?

Pour répondre à ces questions, nous passons en revue dans ce guide Amazon FBA les principales étapes avant le lancement. Le tout n’est pas si difficile. Tu recevras des conseils utiles, des listes de contrôle ainsi que des instructions étape par étape qui te faciliteront le démarrage !

Que signifie Amazon FBA ?

Fondamentalement, FBA signifie « Fulfillment by Amazon ». Grâce au programme FBA, les commerçants peuvent placer leurs propres produits sur la place de marché d’Amazon et Amazon se charge en outre de certaines tâches logistiques. Il s’agit entre autres du stockage, de l’emballage, de l’affranchissement et de l’envoi des produits au client final.

Instructions Amazon FBA : commencez pas à pas !

Les documents suivants doivent être demandés le plus tôt possible afin de pouvoir commencer à travailler avec FBA le plus rapidement possible. Il n’y a rien de plus énervant que de perdre un temps précieux parce que l’on n’a pas encore reçu tous les documents.

C’est exactement ce que tu éviteras en mettant directement en œuvre les choses que nous allons voir maintenant. Le guide Amazon FBA suivant, étape par étape, t’aidera à éviter les erreurs inutiles et à gagner beaucoup de temps.

1) Enregistrer une entreprise Amazon

Pour pouvoir vendre des produits sous ta propre marque, la toute première chose à faire est de créer une entreprise.

L’entreprise individuelle est en principe le meilleur choix et le plus simple. Si tu devais lancer une entreprise avec un ami

L’enregistrement d’une entreprise individuelle est vraiment bon marché et rapide.

Remarque : il y a toutefois aussi des inconvénients à l’entreprise individuelle. L’un de ces inconvénients est le risque de responsabilité, car tu es toi-même responsable sur tes biens personnels.

Tu peux toutefois te protéger avec une assurance responsabilité civile d’entreprise c’est en tout cas recommandé ! Fais-toi conseiller par un expert et conclus l’assurance à temps. Les coûts d’une assurance dépendent du chiffre d’affaires de ton entreprise et se situent au début dans une fourchette à deux chiffres par mois.

Si tu déclares une entreprise individuelle, le changement ultérieur de nom pour Amazon peut toutefois s’avérer problématique. Par changement de nom, on entend le changement de forme juridique (p. ex. entreprise individuelle en SARL). Si ton entreprise fonctionne vraiment bien et que tu réalises des bénéfices annuels d’environ 80.000€, il est judicieux, d’un point de vue fiscal, d’envisager le passage à une autre structure.

Amazon vérifie tes données lors du changement de forme d’entreprise et bloque ton compte pendant un certain temps. Cela peut paraître plus grave que ce n’est le cas. Si tu en viens à envisager un changement de raison sociale, c’est un processus tout à fait réalisable !

Démarrer avec Amazon FBA – Enregistrer immédiatement une SARL ou une société en commandite ?

Si tu disposes d’un capital de départ de plus de 15.000€, que tu souhaites lancer 8 à 10 produits la première année et que tu veux passer directement à l’échelle, il peut être judicieux de démarrer immédiatement avec une SARL ou EURL. Dans ce cas, l’inscription est toutefois un peu plus compliquée et nécessite plus de capital. C’est pourquoi tu dois absolument consulter un conseiller fiscal !

Dans les deux formes juridiques, il y a une limitation de la responsabilité, ce qui signifie que tu n’es pas responsable sur tes biens personnels. Tu as cependant des frais bureaucratiques, par exemple pour un notaire. De plus, tu es obligé de tenir une double comptabilité, ce qui augmente les frais de conseil fiscal.

Comme tu le vois, toutes les formes juridiques ont leurs avantages et leurs inconvénients. Si tu commences avec un capital de départ limité et que tu veux créer ton entreprise rapidement, l’entreprise individuelle est le bon choix pour toi.

Si tu envisages de créer immédiatement une plus grosse structure, consulte dans tous les cas un expert en la matière. En collaboration avec ton conseiller fiscal, tu maîtriseras également ce processus.

Conseil important : voici comment tu dois décrire ton activité dans la déclaration d’activité commerciale.

Au début, tu ne sais probablement pas encore quel produit tu veux vendre. C’est pourquoi tu dois laisser toutes les possibilités ouvertes : Imprime une liste de toutes les catégories sur Amazon et apporte-la au bureau des métiers.

Comme description de ton activité, tu prends maintenant commerce en ligne vente de : Toutes les catégories Amazon listées les unes après les autres. Ainsi, tu peux en principe vendre n’importe quel produit sans devoir modifier les données de ta carte professionnelle.

Ce que tu dois faire

Étape 1 : Choisis la forme juridique appropriée pour ton entreprise.

Étape 2 : Prends rendez-vous auprès de ton bureau local des métiers.

Étape 3 : Imprime toutes les catégories de produits Amazon disponibles.

Étape 4 : Enregistre ton commerce auprès du bureau et inscris-toi pour vendre toutes les catégories Amazon.

Félicitations ! Tu es maintenant officiellement entrepreneur et prêt à vendre tes propres produits.

2) Ouvrir un compte professionnel

Afin de séparer tes recettes et tes dépenses de tes opérations financières privées, tu devrais ouvrir un compte professionnel séparé dès le début.

Tu auras ainsi une bien meilleure vue d’ensemble de tes finances et tu sauras immédiatement de quel capital tu disposes pour de nouveaux investissements. 

Si, au fil du temps, tu travailles avec un conseiller fiscal, il sera également plus facile pour lui de voir si tes flux d’argent privés et professionnels passent par des comptes différents. Moins ton conseiller fiscal aura de travail, moins tu auras de frais.

En tant qu’entrepreneur individuel, tu n’es pas obligé d’ouvrir un compte bancaire professionnel. Néanmoins, les banques n’apprécient pas que tes transactions professionnelles passent par ton compte privé. C’est pourquoi beaucoup d’entre elles, qu’il s’agisse d’entreprises individuelles ou non, te demandent d’ouvrir un compte professionnel.

Tu peux ouvrir un compte professionnel dans pratiquement toutes les banques. Les frais mensuels se situent généralement entre 12 et 15 euros. S’y ajoutent des frais par transaction, qui ne s’élèvent toutefois qu’à quelques centimes. Si tu choisis ici ta banque habituelle, tu bénéficies d’interlocuteurs personnels qui peuvent souvent te fournir directement une bonne assurance responsabilité civile d’entreprise.

Tes choses à faire

Étape 1 : Renseigne-toi sur les conditions applicables aux comptes professionnels.

Étape 2 : Si tu es satisfait, prends rendez-vous avec ton conseiller bancaire pour ouvrir un compte professionnel.

3) Questionnaire d’enregistrement fiscal

Avec l’inscription au registre du commerce et les données de ton compte professionnel, tu peux maintenant t’attaquer à la prochaine tâche  le chemin vers ton administration fiscale compétente. En effet, après avoir rempli le questionnaire d’enregistrement fiscal, tu obtiendras ton numéro fiscal, dont tu auras toujours besoin. Le bureau des impôts compétent pour toi dépend de ton lieu de résidence ou de l’emplacement de ton entreprise et tu peux le trouver en ligne.

Après l’enregistrement de l’entreprise, le questionnaire d’enregistrement fiscal t’est également envoyé par la poste. Mais comme ce processus peut prendre des semaines, nous demandons le numéro d’identification fiscale directement auprès de l’administration fiscale locale. Pour ce faire, il te suffit de te rendre au bureau des impôts compétent et de remplir le questionnaire d’enregistrement fiscal, de préférence avec un collaborateur.

4) Demander un numéro EORI

Le numéro EORI remplace l’ancien numéro de douane français et est désormais valable pour l’ensemble de l’espace européen. Tu en auras besoin pour importer tes marchandises de Chine, mais aussi dès que tu commanderas tes premiers échantillons.

Tu peux télécharger le formulaire « 0870 » sur la page d’accueil des douanes allemandes et le remplir directement.

Tu dois également y indiquer ton nouveau numéro fiscal et ton numéro de TVA. Si tu n’as pas encore reçu ces documents, tu peux les envoyer ultérieurement.

Dès que tu souhaites demander un numéro EORI, tu peux toujours t’adresser directement à la douane et clarifier les questions en suspens. Ils sont toujours aimables et serviables.

Une fois que tu as tout rempli, tu imprimes le formulaire et tu le signes à nouveau. Il ne te reste plus qu’à envoyer le document par e-mail et tu recevras ton numéro EORI une à deux semaines plus tard – un sentiment fantastique ! Tu peux maintenant importer officiellement des marchandises de l’étranger et les vendre en France.

5) Comptabilité et impôts

Une fois que tu as effectué toutes les étapes ci-dessus, tu es officiellement entrepreneur et tu dois faire une déclaration préalable de TVA mensuelle ainsi qu’une déclaration d’impôts annuelle.

Ne t’inquiète pas, cela semble plus compliqué que ça ne l’est. La déclaration préalable de TVA documente le montant de la TVA que tu as encaissé et dépensé le mois dernier. La TVA dépensée te sera remboursée par l’administration fiscale, la TVA perçue sera versée à l’administration fiscale.

Afin d’éviter toute erreur et de pouvoir te concentrer pleinement sur ton activité, tu devrais directement chercher un conseiller fiscal approprié qui se chargera également de ta comptabilité.

Pour la saisie et l’établissement des factures, l’outil Easybill est le plus approprié. En règle générale, les conseillers fiscaux sont familiarisés avec cet outil et le processus de saisie des factures est considérablement facilité.

Que se passe-t-il si tu t’occupes trop tard de ta comptabilité ?

Cette erreur est malheureusement assez fréquente, car on part souvent du principe que l’on ne doit s’occuper de ses impôts que chaque année. Si tu ne t’adresses à un conseiller fiscal qu’après une année d’activité, cela peut vraiment te coûter cher. Les raisons sont les suivantes :

Ton conseiller fiscal doit maintenant établir la comptabilité avec effet rétroactif pour une année. Tu dois donc fournir toutes les factures entrantes et sortantes, les documents d’Amazon et les extraits de compte de toute l’année.

Si l’administration fiscale ne t’a pas contacté plus tôt, tu dois payer la totalité de la TVA de l’année dernière. Avec 19 % sur le prix de vente par article, cela peut s’additionner énormément.

En plus des frais susmentionnés, il faut encore ajouter les frais liés à l’établissement de la déclaration d’impôts et à l’impôt en lui-même. Si tu réinvestis d’abord tous tes revenus, tu ne devras pas payer d’impôt sur le revenu.

Tes choses à faire

Étape 1 : conserve toutes les factures et tous les justificatifs qui ont un lien avec ton activité professionnelle. Tu trouveras également dans cet article des informations sur ce qui est déductible des impôts : Impôts Amazon FBA.

Étape 2 : Trouve un conseiller fiscal approprié.

6) S’inscrire sur Amazon en tant que vendeur FBA.

La dernière étape avant de pouvoir vraiment commencer est bien sûr l’inscription dans Amazon Seller Central. Le Seller Central est pour ainsi dire ton cockpit, dans lequel tu gères toutes les tâches importantes relatives à la vente FBA Amazon. Amazon propose deux tarifs de vente différents : Base et Professionnel.

Choisis impérativement le tarif professionnel, car dans la version de base, tu peux vendre au maximum 40 produits par mois et tu n’as pas accès aux possibilités publicitaires d’Amazon. Le tarif professionnel coûte 39€ par mois, hors TVA. Si tu n’as pas encore de produits en ligne pendant un mois, tu peux te faire rembourser ces frais.

  1. Ouvre la page d’Amazon et clique sur Vendre maintenant.
  2. Suis les instructions et prépare les données suivantes :
  3. Carte de crédit ou de débit, numéro de téléphone, numéro de compte bancaire, e-mail.
  4. Clique sur « Entreprise privée » dans le champ « Forme d’entreprise ».
  5. Pour finir, tu dois encore choisir le nom de ta boutique. Celui-ci ne doit pas nécessairement correspondre à ta marque. Chaque produit peut être vendu sous sa propre marque.

Après t’être occupé de toutes les étapes ci-dessus, la plupart des questions bureaucratiques pour le lancement sont maintenant réglées. Tu as réussi à enregistrer une entreprise, à préparer toutes les nécessités fiscales et à t’enregistrer auprès d’Amazon en tant que commerçant. Tu peux maintenant te concentrer pleinement sur ton activité !

Guide Amazon FBA – Quelles sont les étapes suivantes ?

Les points suivants font partie des étapes les plus importantes pour démarrer avec Amazon FBA. Afin d’entrer vraiment dans les détails et de te donner toutes les informations nécessaires, tu trouveras des articles de blog pour chacune des étapes.

Recherche de produits

Un produit avec une demande existante et des offres faibles est le point de départ de ton activité Amazon FBA.

Développement de l’USP

Une Unique Selling Proposition (USP), c’est-à-dire une caractéristique unique de vente, est importante pour se démarquer de la concurrence avec le produit.

Sourcing

L’étape suivante consiste à trouver un fabricant adéquat, ainsi qu’à communiquer et à négocier avec lui.

Certificats

Pour pouvoir être vendu en Europe, le produit doit présenter certains certificats de contrôle, en fonction des matériaux et de l’utilisation.

Emballage

L’emballage est une question de design, d’identification légale et de licence d’emballage.

Calcul du produit

Pour s’assurer que le produit est rentable, il est indispensable de calculer précisément la marge à l’aide d’un calculateur FBA.

Importation

Après la production, il s’agit d’importer la marchandise en Europe. Cela implique des inspections de qualité et des formalités douanières.

Images des produits

Les photos des produits sont un facteur de réussite important pour chaque référencement. Il ne faut pas lésiner sur les moyens et investir dans un bon photographe.

Créer un listing

Lors de la création du listing, il existe quelques leviers permettant d’augmenter la visibilité et d’optimiser le listing pour les conversions.

Add Comment