Assurance-épargne à Bruxelles

Assurance-épargne à Bruxelles : ce qu’il faut savoir

La grande majorité des particuliers souscrivent une assurance épargne pour garantir leurs vieux jours, mais aussi pour se constituer un revenu supplémentaire à leurs retraites. C’est un support d’épargne fiable et propose de nombreux avantages.

Elle peut être définie comme étant un placement financier permettant à une personne d’économiser de l’argent. La somme ainsi épargnée sera transmise au bénéficiaire si un événement lié au souscripteur survient. Il peut s’agir de sa survie ou de son décès. Dans ce guide, découvrons quelles sont les principales caractéristiques de l’assurance-épargne.

Comment souscrire une assurance épargne ?

Pour pouvoir contracter une assurance épargne, la première chose à faire est de se rapprocher d’une compagnie d’assurance. Toutefois, avec la multitude d’offres qui inonde le marché, il peut être difficile de trouver la meilleure proposition. Pour se faciliter la tâche, il est recommandé de passer par un comparateur d’assurance en ligne.

Cet outil vous permettra de mettre en parallèle différentes suggestions. C’est aussi une manière de récolter plus d’informations concernant les conditions de couverture. Une fois que vous avez déniché le contrat qui convient à vos attentes, pensez à faire une simulation d’assurance en ligne avant de s’engager.

Quelle durée choisir pour son contrat ?

Il faut savoir que les souscripteurs peuvent sélectionner librement le délai qu’ils veulent. Il n’y a pas d’obligation légale concernant la durée. Il est toutefois conseillé de souscrire un contrat à durée déterminée. Il pourra ensuite être prolongé par tacite reconduction d’année en année. L’assuré aura également la possibilité d’opter pour une durée viagère en fonction du type de contrat qu’il aura choisi.

Pour dénicher de plus amples informations sur la question, vous pouvez visiter le site https://mysavings.be/fr/.

contrat d’assurance épargne

Les différentes façons d’investir dans un contrat d’assurance épargne

À rappeler que le principe d’une assurance est que le souscripteur doit verser des cotisations pour pouvoir bénéficier des prestations proposées par une compagnie. Dans le cadre de l’assurance épargne, le paiement peut se faire de trois manières différentes à savoir :

  • Le versement initial : les primes sont réglées par l’assuré au moment de la souscription du contrat. L’opération peut se faire par virement bancaire, par chèque ou par prélèvement automatique.
  • Le versement complémentaire : le souscripteur investit l’argent dans son contrat quand il le veut. Il n’y a pas de date fixe.
  • Le versement programmé : le client détermine lui-même le montant qu’il va placer dans son contrat. Le paiement peut être mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel. Votre assureur prélèvera automatique la somme indiquée sur votre compte.

Les avantages de l’assurance épargne

Outre la possibilité de bénéficier d’un revenu complémentaire, le souscripteur pourra profiter d’une réduction d’impôts. À noter que les primes de l’assurance épargne jouissent également de la baisse d’impôts prévue dans le cadre du régime fiscal de l’épargne à long terme. L’assuré pourra ainsi obtenir un avantage fiscal de l’ordre de 30 % en fonction de sa situation personnelle.

Il convient de préciser que l’assurance épargne permet aussi de bénéficier d’un rendement intéressant. Elle est considérée comme étant l’un des meilleurs placements à long terme. Elle offre également la possibilité de transmettre son patrimoine en toute sécurité lors de votre décès.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *